Table of Contents Table of Contents
Previous Page  16-17 / 100 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 16-17 / 100 Next Page
Page Background

Pseudo netech : Cplecharmed63

MA ROSE

Ma rose est maintenant d

une couleur scintillante

Longtemps bouton, elle a éclos pour devenir brillante

D

une douceur et d

une légèreté enivrante

Nul besoin de symbolisme

Pour déclarer sa flamme sur Netechansime

La magnificence de cette fleur

Inégalée, elle distribue le bonheur

Le jardinier est fier de sa fleur,

Il entretient et protège ce bonheur

Bonheur de la voir, de la toucher et de la sentir

il la caresse et ne cesse de vouloir l

entretenir

Sa fleur est devenue son soleil

Il l

a veut dès son réveil

Cette magnifique rose plus belle qu

hier

Mais beaucoup moins que demain le rend fier

Fragile et sensuelle

Elle est toujours plus belle

Le jardinier aime qu

elle soit butinée

touchée et caressée

Mais cette beauté la rend fragile

Cette rose, toujours plus belle et magique

d

un raffinement qui la rend unique

Sincère beauté

De besoin d

être désirée

Mais qui doit être protégée

Pour mieux être regardée

Afin de ne pas faner

Le jardinier le sait, il peut la sublimer

Mais se doit de la respecter

Il ne peut se l

approprier

Mais se doit de l

aider à se développer

Elle le traverse telle une flèche

Pour une fleur qui surf sur Netech

Heureux jardinier qui reste là

sans jamais être las

De tant de beauté

pour une seule et unique fleur qui ne peut faner.

Signé G. de Cplecharmed63

Pseudo netech : l.chaterley 

Tout a été écrit

Mais tout est à refaire

Chaque mot déjà dit

Ne l’est que pour nous plaire

Sur l’Amour on a chanté

Dans l’Amour on sourit,

Pour l’Amour on a tué

De l’Amour on périt.

De tous ces amours-là

On reste indifférent,

Comptant la joie qu’il y a

D’être de vrais amants.

Ta main se promène

Et tout mon corps frissonne.

Faut-il donc que l’on s’aime

Qu’ainsi l’on s’abandonne?

Je me sens à la fois

Très faible et très puissante,

Suivant si je me crois

Homme, femme et amante.

Je chevauche ton corps,

Je suis maître de Toi.

Régente de ton sort

Toi, esclave et moi Roi.

Ou bien c’est le contraire

Je ne suis que chiffon,

Je ne puis que me taire

Ou murmurer ton nom.

Je subis tes assauts

Comme autant de conquêtes,

Chaque fois c’est plus beau

C’est meilleur à ma tête.

J’ai envie de crier

Tant la jouissance est forte,

C’est toute la beauté

De l’Amour qui me porte.

Mon corps n’existe pas

Je ne suis plus qu’un sexe

Qui vibre et se débat

Fait oublier le reste.

Mais je peux être aussi

Ordonneuse de plaisir,

Tu peux être asservi

Me devoir tes soupirs.

Alors je me déchaîne

Je deviens enragée,

Et ton corps sous mes «chaînes»

N’a plus qu’à se plier.

Je peux t’imposer, t’ordonner sans te plaindre

Et sur Netéchanchisme te voir ici inscrit

De par ta volonté te contraindre et me craindre

Comme un jeu accepté du Maître à son soumis

Mais l’Amour c’est plus fort

Quand l’Amitié nous lie,

Faire l’acte des corps

Serait rien sans l’Esprit.

Je t’Aime,  tu le sais

Pour toujours pour longtemps,

C’est grave et désuet

Plein de charme, pourtant…

Amour tu me ravis

Tu remplis tout mon cœur.

Je te donne  ma vie    

Car c’est là: mon BONHEUR.

17

16

NOS ABONNÉS SE DISENT JE T’AIME

NOS ABONNÉS SE DISENT JE T’AIME