Background Image
Table of Contents Table of Contents
Previous Page  34-35 / 148 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 34-35 / 148 Next Page
Page Background

34 |

Netech le Mag

35 |

Netech le Mag

Vie De Baise

Vie de

baise

P R O P O S R E C U E I L L I S P A R : A D E L I N E A N F R A Y

I L L U S T R A T I O N : V A L E N T I N P I N E L

L

e sexe, ce n’est pas toujours aussi glamour que

dans les romans érotiques. Pannes, accidents,

imprévus, coups du sort en tous genres viennent

parfois transformer nos séances de galipettes en

numéros de cirque. Nous vous avons demandé

vos fails sexuels les plus mémorables.

Quel toupet !

Mon pire fail sexo est aussi le plus drôle. Un soir,

avec mon mec, on décide d’organiser un plan

baise avec un couple plus âgé que nos rencontres

habituelles. Au bras de la femme, on voit arriver

un beau brun à la chevelure épaisse, limite

brushé le gars. Alors que la soirée commence

à chauffer sévère, l’homme se met en tête de

s’occuper de moi. Je sens ses mains partout,

c’est chaud bouillant ! Je me mets à lui prodiguer

moi aussi des soins personnalisés, et décide

de m’attarder sur sa tête avant de descendre

plus bas, histoire de faire monter la pression.

Du coup, je commence par lui mordiller le lobe

sensuellement puis remonte doucement vers le

haut de son crâne. Je prends sa tête entre mes

mains et là, je sens un truc bizarre, comme si

son cuir chevelu bougeait. Je tire : ses cheveux

me restent dans les mains pour dévoiler un crâne

largement dégarni. Le mec portait une perruque !

J’explose de rire, lui fait un peu la gueule. En

tout cas, j’étais incapable de me remettre dans

l’ambiance. Quand mon mec m’a vue avec la

moumoute à la main, impossible pour nous de

nous arrêter de glousser. Quand j’y pense, on n’a

pas été cools, mais c’était tellement drôle !

(Rose, 29 ans)

Bonjour madame

L’été dernier dans le sud, un ami barman d’un

palace m’a présenté un de ses jeunes clients

anglais en vacances. On a donc passé la soirée

au bar de l’hôtel, où mon pote nous a arrosés

de cocktails bien chargés jusqu’à la fermeture,

au petit matin. Malgré le barrage de la langue

et mon taux élevé d’alcoolémie, j’ai compris